fleur03

 

La fleur de vie est une figure géométrique tracée uniquement avec le compas. C’est un motif qui peut s’étendre à l’infini à partir du premier cercle d’où sa valeur symbolique de matrice.

On la retrouve en Egypte dans le temple d’Osiris à Abydos et en Chine sous la patte des lions protecteurs de la cité interdite. Leonard de Vinci l’ a dessinée dans  le codex Atlanticus. Bref c’est un archétype, un symbole  universel.

J’ai pris beaucoup de plaisir à graver cette figure dans la pierre. Quand les fleurs apparaissent on a l’impression d’y voir pleins d’autres symboles. Le regard circule d’une représenation géométrique à l’autre.

Paul de Saint-Hilaire dans son ouvrage ” Bruxelles mille ans de mystères” affirme que  la Grand Place révèle par divers symboles les opérations permettant de découvrir la pierre philosophale.

Comment décoder les messages que les alchimistes nous ont laissés ?

En cliquant sur l’image vous aurez la possibilité d’explorer cette fractale dans une résolution de 2048×2048 pixels.

Une rotation de 90° pour observer le dessus fait apparaître une superbe étoile à sept branches:

Fractales en 3D – les mandelbulbes

Posted: February 5, 2010 in art
Tags: , ,

Il est possible de créer des fractales en trois dimensions. Le résultat est spectaculaire.

Cliquez sur l’image pour une meilleure définition.

Pour de plus amples informations sur ces objets mathématiques, je vous conseille de lire l’article paru dans le science&vie de ce mois.

L’image ci-dessus a été construite en suivant les instructions  décrites sur le site http://www.subblue.com/projects/mandelbulb.

Autre point de vue:

C’est un univers sans frontière d’une complexité organique incroyable.

Voici un zoom sur une zone au hasard:

Cette figure géométrique très complexe est en fait le résultat d’une règle simple suivie par le logiciel Golly. Ce logiciel est un automate cellulaire performant ( voir la définition de wikipedia ). Certains mathématiciens dont Stephen Wolfram n’hésitent pas à prétendre que la complexité de notre univers pourrait être le résultat d’une règle simple inlassablement répétée.

Je précise qu’il y a un peu d’infographie avant d’arriver à cette image mais l’architecture de base est l’oeuvre de l’automate cellulaire.

Autre exemple:

Composition 128

Posted: January 11, 2008 in art, geometry

compo128.jpg

Composition 127

Posted: January 11, 2008 in art, geometry

sun1.jpg